A l'heure de la sauvegarde du patrimoine littéraire et culturel berbère

Alors que l'intégration sonne à toutes les oreilles, notre groupe entonne et veut faire résonner les chants anciens, à la fois doux et forts, de nos aieux, afin que les jeunes générations, attachées à un coin de Kabylie ou toute autre terre traversée par les berbères, ne se désintègrent pas...

Que reste-t-il de  nos amours?, dit la chanson, oui, que reste-t-il de notre amour maternel, de notre langue maternelle?

Nous vous invitons à retrouver cet amour par un  voyage dans le temps à travers ces chants de la mémoire que nous souhaitons faire vivre.

Tala Nadia

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    fatima (mercredi, 09 février 2011 21:11)

    Que c'est bien dit Nadia. Ce sont les voix de nos ancêtres qui résonnent dans nos têtes. A chaque chant que nous interprétons autant par les paroles qui les composent que les mélodies qui les accompagnent j'en frissonne et cela n'est par un "hasard".
    Sans nos anciens qui nous ont laissé un merveilleux patrimoine, sans nos mères qui ont su nous transmettre autant la langue parlée, que les sons qui sortent à travers nos voix nous n'aurions jamais eu cette chance d'accéder à ce bonheur de les interpréter et faire en sorte de les transmettre à notre tour pour qu'ils ne soient jamais perdus ou oubliés.

  • #2

    mhand (lundi, 18 avril 2011 21:45)

    pour moi, le voyage est bien réel, le paralléle est tous fait car le nom de mon village est
    "taliouine" qui veux dire aussi les fontaines, surtout pour nous qui sommes loins des notres, de nos terres, et de nos ancètres, vous étes notre liens avec tous ça, un pont nous relions à ce que nous sommes en réalité,
    j'ai eu la chance de vous voir plusieurs fois, et a chaque fois c'est un aller simple à mon village, vos chants nous bercent, revoir mes grands parents, ces relais de notre culture kabyle, héritée de leurs parents et transmise à leurs enfants, qui a leurs tour nous transmette cette héritage que nous devons préserver
    je souhaite que le groupe "continue" dans l'avenir à nous assurer les vols régulier vers notre passé

  • #3

    tiliwa (lundi, 18 avril 2011 23:43)

    Le groupe Tiliwa vous remercie pour ces commentaires. A très bientôt.

  • #4

    KELAM Jugurta (jeudi, 08 mars 2012 22:11)

    On ne peut se lasser d'ecouter d'anciens chants qui nous emportent au dela de la realité.En effet meme si c'est un groupe amateur nos meres chantaient avec la meme ferveur et c'est innoubliable.
    Merci pour tout ce que vous faites pour la culture Kabyle, je pense pour ma part que sans culture on n'est rien,et c'est notre devoir de la perpetuer.

  • #5

    Sonia (lundi, 28 juillet 2014 23:45)

    Bonjour j'aimerai que vous veniez chanter a mon mariage voilà mon mail contacter moi ça serait le plus beau cadeau que vous puissiez me faire
    yalali.sonia@hotmail.fr